Comment se remettre d'une cuite avant un entretien d'embauche ?

Florane Giolatavatar

Published on 01/08/2022, by Florane Giolat

Que ce soit à votre dernier afterwork, pendant la soirée étudiante du jeudi ou encore lors d'un "traquenard" organisé par vos meilleurs amis, vous avez un peu abusé de la boisson la veille d'un entretien d'embauche et vous commencez à le regretter ? Découvrez notre pas-à-pas pour y faire face et assurer auprès du recruteur : ni vu ni connu !


Soirée trop arrosée ? Ce qu'il s'est passé dans votre corps 🧑‍⚕️


Lorsque l'on commence à boire ses premiers verres de la soirée, le corps se détend et un sentiment de chaleur et de relaxation apparaît alors, jusqu'à laisser place à des sensations beaucoup moins agréables : bouffées de chaleur, envies pressantes, vision trouble, vertiges, nausées… et ce n'est que le début (mais on ne vous apprend rien).


C'est en effet le lendemain de vos déboires que vous allez principalement ressentir les effets désagréables de l'alcool dans votre organisme. La bonne vieille cuite ou gueule de bois comme on l'appelle. Votre foie est alors en train d'évacuer la majorité de l'alcool ingurgité et ce n'est pas de tout repos. Bouche sèche, mal de crâne, nausées, estomac en vrac, fatigue… sont des mots qui ne riment pas très bien avec entretien d'embauche. 😉


Comment y faire face ? Les étapes 👇


Il est trop tard, le mal est fait et votre rendez-vous avec la société de vos rêves est prévu dans seulement quelques heures, c'est la panique. Rassurez-vous, tout n'est pas perdu d'avance pour autant.


1. Dès votre réveil, ne lésinez pas sur la boisson !


Arrêtez d'écouter cet ami qui vous répète de "combattre le mal par le mal" (vous veut-il vraiment du bien cet ami ?) et optez si possible pour des boissons électrolytes, qui permettent de vous réhydrater et de compenser vos pertes en minéraux grâce à un apport important en sodium, magnésium et vitamines.

Si vous n'en avez pas sous la main, buvez de l'eau, du thé vert avec une petite cuillère de miel ou bien de la soupe et des jus de légumes, riches en sodium également.

A éviter : les sodas et les jus de fruits (beaucoup trop sucrés) et le café qui déshydrate l'organisme.


2. Si vous le pouvez, prenez un antidouleur


Contrairement aux idées reçues, le paracétamol n'est pas recommandé après une soirée alcoolisée, à cause de ses effets sur le foie. Préférez-lui un ibuprofène ou encore un comprimé d'aspirine qui seront plus efficaces. N'oubliez pas de bien lire la notice et de renouveler la prise régulièrement sans dépasser les doses mentionnées.


3. Mangez plutôt salé que sucré


Un petit creux au réveil ? Luttez contre cette envie irrésistible (ou pas) de pain au chocolat et préférez un petit-déjeuner salé, à base de pain, de protéines et de légumes. A l'inverse, si vous n'avez pas d'appétit, forcez-vous tout de même à prendre quelques bouchées, votre corps vous dira merci.


4. Attention, vos yeux peuvent vous trahir


Si vous n'avez pas le temps de faire un saut à la pharmacie pour vous procurer des gouttes apaisantes pour les yeux, vous avez peut-être du sérum physiologique dans vos tiroirs de salle de bain. Si c'est le cas, n'hésitez pas à vous rincer les yeux avec celui-ci avant de prendre votre douche, pour éviter les rougeurs. Et contre les cernes et les poches, nous avons aussi une technique : placez 2 petites cuillères au congélateur pendant 15 min puis posez-les sur vos yeux fermés, c'est magique !


5. Allez hop, à la douche


Faites votre toilette comme à votre habitude et n'oubliez pas la touche finale de déodorant. Eh oui, votre corps éliminera les toxines par la transpiration ! Par conséquent, prenez si possible une douche froide ou tiède pour l'aider à réguler sa température interne.


6. Préparation de dernière minute


Bien que (on l'espère), vous avez effectué des recherches sur l'entreprise avant de passer votre entretien, il n'est pas inutile de se rafraîchir la mémoire. Prenez quelques minutes avant de partir pour consulter le site internet de l'entreprise que vous souhaitez rejoindre, l'offre d'emploi à laquelle vous souhaitez candidater et pourquoi pas ses réseaux sociaux pour découvrir les dernières actualités de la société.


7. Répétez votre présentation


Pas le temps de répéter devant votre miroir ? Pourquoi ne pas profiter du trajet pour réviser votre Elevator Pitch ? On vous explique ici comment gérer cet exercice pour réussir à charmer les recruteurs en 1 minute !

Vous pouvez aussi tirer avantage de ce moment calme pour réfléchir aux questions que le recruteur risque de vous poser : "Pourquoi souhaitez-vous nous rejoindre ?", "Quels sont vos défauts ?", "Donnez-nous un exemple d'un projet dont vous êtes particulièrement fier" ou encore "Où vous voyez-vous dans 5 ans ?".


Il est maintenant temps de prendre un bonbon à la menthe (surtout pas de chewing-gum) et une bouteille d'eau, puis de filer à la rencontre de votre futur employeur au Luxembourg !


  • Dernier conseil : Si vous êtes encore saoul ou que le simple fait de vous lever vous donne la nausée, il est alors préférable de reporter l'entretien à une date ultérieure. Veillez à prévenir le recruteur suffisamment à l'avance et expliquez-lui que vous ne vous sentez pas bien, sans forcément préciser la raison. ☺️

Did you like it? Let people know!

Share on