Portrait du mois : Elle travaille au Luxembourg et réside en Allemagne, rencontre avec Elisabeth, membre de la MooviTeam

M

Published on 02/07/2021, by Marion Peter

Klicken Sie hier um den Artikel auf Deutsch zu lesen

Votre rendez-vous du mois avec Moovijob !

Découvrez de nouvelles professions, des expériences uniques, remplies de doutes et de craintes, mais avant tout de force et de persévérance. Partez à la rencontre des professionnels de tous horizons, exerçant des métiers et ayant des parcours différents et retrouvez-nous chaque premier mercredi du mois pour un nouveau portrait… Et si vous y trouviez le métier de vos rêves ?  

Découvrez aujourd’hui notre candidate du mois, et pas n’importe laquelle ! Nous avons décidé de vous partager le portrait d’une de nos ravissantes collègues, Elisabeth, 28 ans, qui travaille au sein de Moovijob depuis 3 années déjà. La jeune femme exerce le métier de Sourcing & Campus Officer, dans l’équipe Sourcing. Rencontre avec une travailleuse transfrontalière pour la moins particulière…

Un environnement franco-allemand

Elisabeth a grandi en France et ses parents étant allemands, elle apprend rapidement à parler le français et l’allemand. Un véritable atout quand on habite dans le Nord Est de la France !

Dans le cadre de ses études supérieures, la jeune Trévoise est sûre d’elle « Je me suis toujours sentie plus à l’aise dans un environnement franco-allemand. C’est pourquoi j’ai choisi de faire l’Abibac à Sarreguemines (Il s’agit de la contraction de Abitur et baccalauréat. L'obtention simultanée des deux diplômes est proposée dans certains lycées à la suite de l'accord du 31 mai 1994 signé entre l'Allemagne et la France) puis ma licence et mon master en communication interculturelle à Sarrebruck. »

Concernant ses stages et ses jobs étudiants, Elisabeth a toujours souhaité travailler dans un environnement multilingue. Elle a d’abord effectué un stage au centre culturel de la Maison de Heidelberg à Montpellier puis chez Verycook à Lyon. Son tout premier job étudiant a quant à lui été réalisé à la banque franco-allemande SaarLB à Sarrebruck. Grâce à ces nombreuses expériences, elle perfectionne son anglais.

Pour son premier emploi, la jeune femme souhaitait à tout prix continuer d’évoluer dans un environnement multiculturel et multilingue.

Savez-vous quel pays idéal réunissait toutes ces caractéristiques ? Le Luxembourg !

Le rôle d’Elisabeth au sein de Moovijob

En 2018, fraîchement diplômée, Elisabeth est à la recherche de son premier emploi. C’est grâce à une approche directe sur les réseaux sociaux, et plus précisément sur LinkedIn, qu’elle décroche le poste de Sourcing & Campus Officer chez Moovijob.

Elle nous raconte un peu plus en détail ses missions au quotidien « Je m’occupe de la gestion des annonces et de l’identification de candidats pour notre site d’offres d’emploi ainsi que pour nos évènements de recrutement. »

Les langues sont au cœur de son métier « Le contact avec les écoles et universités en Allemagne joue un rôle important au sein de mon poste, notamment pour notre évènement Unicareers, salon pour étudiants et jeunes diplômés. Les traductions font également partie de mes missions surtout du français vers l’allemand. »

« En outre je participe à différents salons pour aider les profils en recherche de la Grande Région à trouver un emploi au Luxembourg » termine-t-elle.

Vivre en Allemagne et travailler au Luxembourg

Si elle a choisi de venir travailler au Luxembourg, son lieu d’habitation, lui, se situe de l’autre côté de la frontière et plus précisément à Trèves : « Le Luxembourg offre l'avantage d'une diversité linguistique et culturelle que l'on ne retrouve dans aucun autre pays. De pouvoir passer d’une langue à l’autre et être en contact avec différentes cultures au quotidien attire beaucoup de profils. »

La jeune femme a donc trouvé un équilibre parfait en vivant dans la plus ancienne ville d'Allemagne, à proximité de sa famille et en travaillant au Grand-Duché du Luxembourg.

Le duel : Luxembourg VS Allemagne

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles il est avantageux de vivre en Allemagne et de travailler au Luxembourg.

Point sur le salaire : « A compter du 1er janvier 2021, le salaire s’élève à 12,72 € brut par heure pour les salariés non qualifiés et 15,27€ brut par heure pour les salariés qualifiés, pour une semaine de 40 heures. En Allemagne, le salaire minimum s’élève à 9,60 € brut par heure. De plus, avec les impôts et cotisations sociales plus faibles au Luxembourg qu’en Allemagne, les salaires nets sont plus élevés au Grand-Duché. »

Le coût de la vie, plus bas en Allemagne qu'au Luxembourg, s'avère être donc plus avantageux si l'on perçoit un salaire net après impôt au Luxembourg.

Les congés payés : « Le nombre minimum de jours de congés payés est plus élevé au Luxembourg qu’en Allemagne : 20 jours minimum de congés payés par an pour une semaine de travail de 5 jours en Allemagne comparé à 26 jours minimum au Luxembourg. »

Les loyers : Elisabeth a opté pour la vie en collocation à Trèves « Les loyers sont bien plus bas à Trèves et à Sarrebruck qu’au Luxembourg. Il est donc plus rentable de vivre en Allemagne et de se déplacer tous les jours pour traverser la frontière.

De plus, depuis le 1er mars 2020, les transports publics au Luxembourg sont gratuits et de ce fait, les coûts de transports sont très bas. De Trèves à Luxembourg le ticket coûte seulement 5€ aller-retour, l’abonnement mensuel s’élève à 40€ avec le bus ou le train. »

Le coût de la vie : L'indice au niveau des prix des biens et services de consommation des Etats Membres de l'Union Européenne en 2019 est de 132% au Luxembourg contre 107,3% en Allemagne (Source : statista.com).

Ses principales sources de motivation

Si Elisabeth se sent si bien chez Moovijob, c’est en grande partie grâce à ses merveilleux collègues qui travaillent avec elle (vous en doutiez ?).

Que ce soit dans la sphère professionnelle ou privée, ce qu’elle apprécie le plus est « d’être en contact avec des personnes de différentes cultures tous les jours et d’apprendre des autres. » mais surtout et avant tout, « de pouvoir voir le résultat de mon travail lors de nos évènements et d’avoir ensuite le retour des clients et des candidats (particulièrement lorsqu’ils ont apprécié nos salons ou nos soirées !) »

Evènement Plug&Work Paris le ‎21 ‎mai ‎2019

Le plus gros préjugé sur le Luxembourg en Allemagne ?

Selon la jeune Trévoise, « beaucoup d’Allemands pensent que le français est la langue officielle du Luxembourg, alors que le pays compte 3 langues officielles et l’allemand en fait partie. De plus, contrairement à la croyance populaire, le français n’est pas toujours obligatoire au quotidien ou pour trouver un emploi. »

Un conseil pour les germanophones qui hésitent à venir travailler au Luxembourg ?

Avant toute chose, Elisabeth souhaite rassurer les personnes qui hésitent encore « Ne vous laissez pas décourager par les allers-retours des zones frontalières vers le Luxembourg et prenez le train. ». Rapide (on évite les bouchons !), pratique, moins coûteux, il s’avère être un excellent moyen de transport, d’autant plus si vous voulez vous détendre et terminer votre série Netflix. 😉

 

Comme Elisabeth, suivez vos envies et décrochez le job de vos rêves au Luxembourg ! Toutes les annonces d’emploi en allemand sur Moovijob.

Did you like it? Let people know!

Share on

😊 Survey